des images

03 novembre 2016

LES FEUILLES MORTES

....enfin pas tout à fait encore! L'Alsace est meveilleusement belle en automne; c'est pas un scoop, surtout pas pour moi! Il y a dans les journées ensoleillées de fin d('automne une lumière douce qui donne une irrésistible impression de bien-être, d'insouciance...De mon point de vue, ces journées-là exhalent la bonté et la beauté, comme si la magnificience des tableaux qu'offre la nature ne servait qu'à exprimer sa bienveillance. On profite des rayons d'un soleil qui dore tout ce qu'il touche, on mange des pommes, des noix; on boit du vin nouveau. L'odeur d'humidité fait rêver à des festins de champignons, et le coing qu'on a installé dans l'entrée parfume l'air de son odeur délicate et sucrée. On a juste envie de se laisser vivre....

 

 

DSC_5010

 

 

DSC_5070

DSC_5071

DSC_5081

DSC_5084

DSC_5054

DSC_5062

 

DSC_5087

DSC_5091

DSC_5095

 

DSC_5022

DSC_5038

DSC_5044

DSC_5053

 

 

 

 

 

 

 

Merci d'être arrivé(e) jusqu'ici et à bientôt!!

 

Posté par ellemirette à 13:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


03 juillet 2016

BELLE CAPITALE

Berlin, c'est une capitale à part. Déchue de son statut pendant un demi-siècle, elle est restée à dimension humaine malgré sa réunification et les constructions en tous genre qu'ont engendré le plus grand chantier d'Europe du tournant du millénaire. Elle est à la fois riche d'Histoires, marquée de l'écartèlement que j'ai bien connu, prenant le métro pour passer sous sa partie de l'ex-RDA  presque quotidiennement pour aller rejoindre celui qui est devenu mon mari.

Je me souviens pêle mêle des stations fantômes jalonnées de Vo-Po en armes à l'époque, de la prison de Spandau qui abritait encore le dernier condamné du nazisme et qui a été rasée juste après notre année étudiante là bas, des impacts de balles de la guerre encore visibles sur les façades des magnifiques musées de berlin Est, des croix au pied du Mur qui marquaient les victimes d'un pasage en force vers l'Ouest.

Berlin pour nous, alors, c'étaient les soirées à quelques Deutsche Mark à l'Est, avec Opéra et grand restaurant, mais obligation cendrillonesque de repasser la frontière avant les douze coups de minuit; c'était les scènes de rock et de punk de Kreuzberg, les camemberts frits à la confiture d'airelles mais aussi les merveilleux Kebabs; le pont d'échange des espions au sud ouest de la ville, sur le Wannsee, et les musées de l'ancienne Perse et du Bauhaus.

Ca a été pour moi, plus récemment, une prise de conscience brutale du temps qui passe, en lisant dans les yeux des jeunes collaborateurs les calculs auxquels ils se livrent quand je dis que j'ai vécu là étudiante, juste avant la chute du mur. C'est le regard de nos enfants, quand nous leur avons expliqué cette époque révolue de la séparation des deux Allemagne, tout en réalisant combien il est difficile- voire impossible- de s'imaginer comment c'était quand on ne l'a pas vécu.

Touristes à Berlin, nous avons redécouvert avec nos enfants enthousiastes cette ville si particulière, singulièrement belle et amicale, dont émane selon moi une impression de conscience aigue des priorités et du sens de nos vies. Comprenne qui pourra....

 

 

DSC_2088

DSC_2091

DSC_2095

DSC_2102

 

 

DSC_2026

DSC_2031

DSC_2048

DSC_2109

DSC_2116

 

DSC_2120DSC_2118

DSC_2132

DSC_2147DSC_2152

 

DSC_2153

DSC_2155

DSC_2156

DSC_2157

DSC_2161

DSC_2167DSC_2182

DSC_2169DSC_2055

DSC_2195

DSC_2060

DSC_2332DSC_2198

DSC_2255

DSC_2206DSC_2236

 

DSC_2272

DSC_2280

DSC_2295DSC_2338

 

 

DSC_2348

 

 

 

 

Posté par ellemirette à 15:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mai 2016

BELLE JOURNEE

 

Il y a des jours magiques où le temps qu'il fait, la saison et ce que la nature nous offre se liguent pour produire des images merveilleuses. Ca n'arrive pas souvent, mais quand cela arrive on bénit le ciel d'avoir emporté son appareil, quoiqu'il soit lourd et encombrant.

Pas de texte aujourd'hui, juste de quoi dire que l'endroit que je veux vous montrer est un coin de nature tout simple, niché près d'un village du sud de l'Alsace, qui peut même donner un peu le cafard quand le ciel est bas et que le vent mord.

Mais ce jour-là, il m'est apparu comme un paysage sublime.

 

 

DSC_4201 (2)

DSC_4187 (2)

DSC_4183 (2) - Copie

 

DSC_4196 (2)

DSC_4205 (2)

 

DSC_4197 (2)

 

 

DSC_4192 (2)

DSC_4193 (2)

DSC_4210 (2)

DSC_4211 (2)

DSC_4214 (2)

 

DSC_4185 (2)DSC_4184 (2) - Copie

DSC_4186 (2) - Copie

 Merci d'être arrivé(e) jusqu'ici et à bientôt!!

Posté par ellemirette à 16:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 janvier 2013

LA VIE DE DOUDOU

 Par le-Doudou-de-Titi

"Une belle carrière de Doudou est un savant mélange de talent et de chance, toutes les stars de la catégorie partageront je pense cette analyse avec moi.

Au départ, on n’est pas grand-chose…notre petit maître vient d’arriver, il passe son temps à dormir et est incapable de nous voir, de nous saisir. Ma couleur d’origine étant le blanc, j’étais résigné d’emblée : il ne pouvait même pas me « calculer », au début….et puis il était si petit ! Pas plus grand que moi,…. qui ne suis vraiment pas un Hercule !

Pourtant, alors déjà, ma stratégie était bien en place : savoir se faire discret, plaire à la maman, au point de se faire câliner un peu pour récupérer son odeur sur ses pattes et sa tête….ça a tout de suite fonctionné ! Témoins : ces premières images où j’assiste en permanence au repas du « roi », coincé entre le biberon et son ventre. J’ai bien vite poussé l’avantage, et fait partie des promenades….le risque de me faire oublier ou lâcher en cours de route était élevé, mais le jeu en valait la chandelle ! Et puis, je voyais bien que la maman m’avait repéré et ne voulait bien évidemment pas se passer d’un assistant aussi précieux que moi.  Elle s’est mise à veiller à ma présence de tous les instants, et m’a bien souvent sauvé d’un lâché catastrophique en plein trottoir…

 

  DSC_0001  DSC_0001t

                                 

   DSC_0030    IMG_1433

 

                DSC_0018

  

Etape suivante, dès que mon petit maître a commencé à émettre des sons : le baptême….essentiel! La maman souhaitait me voir nommé « nounours », parce que la déformation que donne à ce nom la diction d’un bébé le transforme en « Nounouss » et qu’elle trouvait ça craquant…mais la nourrice est passée par là et a imposé l’essentiel « Doudou », qui a l’avantage d’écarter nettement  toute rivalité dans la catégorie !

Dès lors, j’étais lancé…tout simplement devenu IN-DIS-PEN-SA-BLE : de toutes les nuits, de tous les voyages, de tous les chagrins, les colères, les câlins. Au bout de la première année de ce régime, je me différenciai déjà nettement de mon remplaçant, recruté en toute hâte par les parents, dont les expériences avec mes deux aînés ont produit un bon niveau d’anticipation des situations de crise que peut engendrer l’absence d’un élément aussi essentiel que moi….en toute modestie !

Mais mon rival ne me ressemble en rien (cf photo), et je leur souhaite bien du plaisir si un jour ils doivent avoir recours à ses services. Titi (mon maître) me saisissait toujours avec sa bouche au début. Il me croquait le nez, ce qui a eu pour conséquence de le rendre bien plat et de lui donner un parfum de salive absolument….sans équivalent ! Ma physionomie s’en est dès lors trouvée transformée, et je dois à cette époque ma bouille si craquante.

  DSC_0030  DSC_0086  

  DSC_4609  DSC_6584

 

 

DSC_0119  DSC_6202 

 

Surfant sur mon succès, j’ai bien vite conquis toute la famille, et j’ai dès lors eu le droit de me faire tirer le portrait en toute circonstance et dans toutes les tenues, ce qui est tout à fait normal étant donné mon statut.

DSC_0063 DSC_3331 

DSC_0063 DSC_2860

 

Alors j'espère que vous appréciez cet extrait de mon book, retour émouvant sur une carrière épuisante mais éblouissante…."

DSC_4761 DSC_5795 

                          IMG_2902

Longue vie au roi Doudou!

Merci d'être arrivés jusqu'ici et à bientôt.......

Posté par ellemirette à 21:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2012

NOSTALGIE BELGE

 L'un des avantages du retour à la vie active est que l'on soigne particulièrement nos week-ends, et qu'on s'organise le plus efficacement possible pour marquer le coup quand on a quelque chose à fêter: Comme tous les ans au mois d'octobre, on ajoute une unité au compteur de notre mariage, et c'est un excellent pretexte pour nous organiser un petit voyage. Cette année, dans l'ensemble des destinations suffisamment-proches-mais-dépaysantes, c'est Bruxelles qui a remporté le prix, et j'ai réalisé avec une certaine consternation que je n'avais pas vu depuis près d'un quart de siècle cette ville où j'ai commencé ma vie professionnelle.....voilà qui donne un bon coup de vieux! Il faut dire que les coups de vieux, ils pleuvent en ce moment: du coiffeur qui insiste pour planquer les fils gris qui se multiplient, aux collègues que je croise à nouveau, que je n'avais pas vus depuis bien longtemps, auxquels je trouve l'air fatigué, juste avant de réaliser que je fais partie du même troupeau de dinosaures......

Pour revenir à Bruxelles, la ville n'a pas changé sauf peut-être par l'envahissement de la bande dessinée sur les façades de la ville- très réussi- depuis la création du magnifique musée de la BD. Bruxelles est toujours aussi héteroclyte et chaleureuse, pas vraiment jolie mais souvent charmante, et je n'aurais aucun mal à prendre mes petites affaires pour aller m'installer derrière une de ces jolies façades de briques, dans une maison pleine d'escaliers où je pourrais même peut-être à nouveau installer un chat.....Trêve de rêvries, un week-end à Bruxelles, c'est vraiment chouette!

 

  DSC_8503  DSC_8497

  

 

IMG_2319 IMG_2308

La Grand-Place est nettement plus avenante sous le soleil, et à deux pas, le théâtre Toone propose toujours ses magnifiques spectacles de marionnettes, accompagnés d'une merveilleuse bière, et d'une tartine de Plattenkijs aux radis....

 

IMG_2323 IMG_2317

....le Manneken-Pis se voit toujours confectionner de petits vêtements pour certaines occasions, et la maison Dandoy, spécialiste des meilleurs Speculoos, et toujours aussi bonne que belle...

IMG_2298  IMG_2299

 

IMG_2382  DSC_8484

 

DSC_8478  DSC_8474

Les facades sont très belles, et le marché des Sablons n'a pas changé du tout

IMG_2370  DSC_8456

IMG_2325  DSC_8492

Petite promenade entre les façades peintes de la ville de la bande-dessinée:

DSC_8460  IMG_2331

 

 IMG_2333  IMG_2320

 

IMG_2384  IMG_2387

 

               IMG_2355 

Merci de votre visite et à bientôt!

                       

 

 

 

 

 

 

Posté par ellemirette à 16:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 septembre 2012

ON PREND LES MEMES ET ON CHANGE.....TOUT!

 

Comment décrire cette Rentrée? On prend les mêmes que l'année dernière et on change tout le reste.....on était cinq, dans une magnifique maison ultra-moderne à la campagne, au pied des montagnes. J'étais devenue une femme au foyer pas mécontente de son sort (d'autant  moins, d'ailleurs, que je savais que cette situation de coq en pâte serait temporaire....), qui se préoccupait presque exclusivement du bien être de sa petite famille, de ses confitures maison et du menu du prochain dîner.

Nous voici quatre au quotidien désormais, le plus grand ayant commencé sa vie étudiante; revenus en région parisienne, dans un appartement planté au milieu d'un quartier commercant qui offre la plus grande concentration de pâtisseries au km2 que j'aie jamais connue. L'appartement est ancien, pas luxueux mais spacieux aux standards parisiens, et agréable à vivre. Les planchers, un peu déformés par endroits, couinent joliment sous nos pas. Les montagnes sont loin, et le jardin remplacé par la proximité d'un grand parc. La vie active a repris son cours, comme si elle s'était à peine interrompue, et tous ces bouleversements dont je me faisais un monde se sont déroulés dans une relative fluidité:le luxe suisse a fait place à l'ordinaire d'une banlieue-tout de même pas vraiment rouge-, et ca se passe bien. On revoit les amis, on retourne en soirée, et je me surprends à avoir l'impression de reprendre le cours de ma vraie vie, même si la parenthèse genevoise relevait du rêve éveillé....

Il faut dire aussi que nous avons ménagé une transition douce à notre petite famille en nous installant à Versailles: rues larges, ambiance provinciale, verdure....à nous les transports parisiens un peu longs, mais aussi la qualité de vie d'un centre ville agréable, tout près de la place du marché et de ses commercants souvent très aimables, avec leurs jolis étals et le merveilleux foisonnement de leurs stands. A l'entrée de l'automne, les champignons et les figues se disputent la vedette, tandis que les marchands de fleurs ont encore toute la richesse des fleurs d'été à offrir, avec en plus les dahlias multicolores et autre immortelles....

Il n'en fallait pas plus pour se laisser séduire....

 

IMG_2032  IMG_2033  

IMG_2035  IMG_2048  

IMG_2058  IMG_2061  

IMG_2043  IMG_2060  

IMG_2065  IMG_2073  

IMG_2081  IMG_2053  

IMG_2059  IMG_2071  

IMG_2089  IMG_2074  

IMG_2076  IMG_2077 

                          IMG_2075

merci de m'avoir suivie jusqu'ici et à bientôt!

    

 

Posté par ellemirette à 15:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 août 2012

TOUT EN COULEURS

On a toutes aimé jouer à la marchande, petites...toutes rêvé de tenir une boutique de fleurs (sans se lever à 4h du matin pour aller à Rungis, s'entend!), un jour de patron chiant ou de mission ingrate...

Dans le Marais, je me suis souvenue de tout ça, et je suis allée voir une ancienne collègue de travail qui l'a fait, elle, de plaquer sa boîte qui virait dingo pour devenir marchande pour de vrai...d'ailleurs elle se cache dans les images qui suivent...Elle a repris une boutique ancienne au charme désuet, est heureuse mais bosse deux fois plus longtemps qu'avant et gagne pas des fortunes... Mais elle fait quelque chose qui lui plait...comme en plus c'est une des personnes les plus gentilles et attachantes qu'il m'ait été donné de croiser, son magasin est un rêve, et ses clients des rois...

Les rues du Marais sont particulièrement belles pour ça: de la rue Saint Paul au marché des Enfants Rouges en passant par la Bastille et la rue des Rosiers, elles regorgent de commercants dont les boutiques sont de vraies mines de créativité, de charme, d'amour du travail bien fait et des belles et bonnes choses.

Voilà bien une autre sorte de patrimoine, vivant et précieux, loin des boutiques de luxe aux vitrines froidement aguichseuses ou au contraire des franchises bas de gamme, qui nous standardisent de façon souvent bien triste le payasage commercant. Ces boutiques-là donnent sa vraie personnalité à un quartier, et débordent de couleurs et de joie de vivre.

Voici donc une autre promenade, tout en charme et en couleurs:

 

  IMG_1635      IMG_1758

  

IMG_1749   IMG_1757

    

  IMG_1744   IMG_1621 

 IMG_1652 IMG_1799  

 IMG_1774  IMG_1751  

 IMG_1651  IMG_1737  

  IMG_1760  IMG_1833  

 IMG_1715  IMG_1821 

IMG_1834  IMG_1807  

IMG_1762  IMG_1810  

IMG_1802    IMG_1752  IMG_1667  IMG_1798   IMG_1800  IMG_1679 IMG_1812  IMG_1728 IMG_1801 IMG_1723        

 

Si vous êtes arrivés jusqu'ici, vous pourrez peut-être aussi aller vous acheter une tisane bio au "Bien être Saint Paul", chez Marion

Merci et à bientôt!

Posté par ellemirette à 23:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 juillet 2012

AUX PORTES DE L'ETE, DE LA VIE ACTIVE OU.....DE PARIS ?

 Drôle d’été, décidément! Un nuage chasse l’autre, la canicule boude et le feuilleton de ma reprise de travail connaît des rebondissements qui vont bientôt avoir raison de mon pouvoir d’imagination....mon séjour parisien qui devait consister en une ré-immersion dans la vie sauvage et cruelle des bureaux s’est mué en un cocktail tourisme-shopping-discussions-sans-fin très agréable et aussi un peu culpabilisant...

Hébergée en plein Marais, j’ai râpé mes semelles pendant des heures sur les trottoirs de ce quartier surprenant dont j'ai réalisé que je ne le connaissais pas du tout, avec au fond de mon sac -en plus de mon téléphone dont j'attendais la sonnerie comme si un nouvel amoureux me faisait languir- mon petit appareil photo prêt à servir, et pour seule limite la capacité décidément trop limitée de sa batterie....

D’abord attristée par les trop nombreuses représentations de la misère humaine qu’offrent les rues de Paris, et un peu submergée par le grouillement citadin que j’avais oublié sans problème, je me suis laissée séduire par ce quartier historique si riche et varié, qui contrairement aux idées reçues - en tous cas aux miennes!- n’abrite pas que des nantis, et recèle des espaces verts insoupçonnés, des ateliers de création à foison, et des petits bouts de quartiers populaires au charme très cosmopolite.

Hormis la richesse historique et architecturale, il est tellement agréable d’échapper enfin à la dictature des marques ayant réussi à s’implanter dans toutes les villes, et qui réduisent la variété de l’offre de shopping à peau de chagrin...ici, les magasins rivalisent de créativité et d'imagination pour appâter le promeneur souvent très touriste, et ils ont quelque chose de différent à proposer, des vêtements de créateurs aux produits artisannaux d'ateliers miraculeusement préservés, en passant par toutes sortes de galeries...

Alors je reviens avec des valises plus lourdes, des jolis souvenirs de promenade, et des images à foison.....je crois que mon appareil photo a réussi à me réconcilier avec la Capitale où j'appréhende tant de retrouver un rythme insensé...

On commence par les portes et les fenêtres....

 

   IMG_1720    IMG_1701  

   IMG_1690    IMG_1830  

   IMG_1790    IMG_1808 

      IMG_1746  IMG_1785

                             IMG_1677

 

Elles sont toutes belles, belles, belles....quel que soit le style et le degré de restauration....

 

  IMG_1771   IMG_1780

  IMG_1734   IMG_1685

                 IMG_1693   IMG_1691

...et puis les têtes sculptées au dessus m'ont séduite...ou fait sourire: on dirait pas qu'elle a un petit coup dans le nez, la dernière..?

 

IMG_1773  IMG_1791 

 IMG_1687  IMG_1669

IMG_1792  IMG_1663

IMG_1784  IMG_1672

                             IMG_1689

...même combat pour les fenêtres...ce qui nous amène tout naturellement aux façades! (Si j'ai le courage parce que je dois pas être trop douée avec ce truc...à chaque fois il me faut une pleine heure pour charger à peine une vingtaine d'images...ça va être dur de trouver du temps quand je retravaillerai!!)

 

  IMG_1662   IMG_1816 

  IMG_1629   IMG_1807

  IMG_1671   IMG_1631 

  IMG_1738   IMG_1686

  IMG_1768     IMG_1719

 

Voilà! C'est tout pour aujourd'hui! Mais je continue très vite avec des extraits du reste de ma petite récolte...

Merci d'être arrivés jusqu'ici et à bientôt!

 

 

 

 

 

 

 

Posté par ellemirette à 15:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 juin 2012

JOLIE HELVETIE II

 

En Suisse, plus de la moitié du territoire se situe à une altitude supérieure à 1000 mètres. Venant d'un pays comme la France, et regardant une carte d'Europe, on se dit que le territoire est relativement petit, et se parcourt d'un coup d'autoroute. C'est compter sans le relief, qui vient à bout de toutes les hâtes injustifiées.... Bien des routes se terminent par des cols fermés plus de la moitié de l'année pour cause d'enneigement, bien des itinéraires ont une alternative unique qui suppose 1h de retour en arrière et une autre ensuite pour arriver là où l'on a abandonné ou à peu près (de l'autre côté du col par exemple, juste quelques centaines de mètres plus loin...)

Les lacs sont partout, et donnent au paysage de montagne un charme supplémentaire qui rend les cartes postales fades, le paysage est extrêmement varié et les autoroutes offrent souvent la perspective de cirques montagneux à couper le souffle, pourvu que la neige et le soleil s'en mêlent.

Impossible de ne pas évoquer les souvenirs de lecture de  "Heidi" (premiers livres reliés de cuir offerts par mon grand-père) quand on se promène dans ces montagnes, d'un village préservé à l'autre, là où tout respire la quiétude, la simplicité et la bonne santé.

Impossible aussi de ne pas se poser de questions sur nos modes de vie, quand on voit que dans de nombreuses régions, on s'en sort très bien avec trois casseroles, quelques bols et une jolie maison de tradition ancestrale, et que l'on vivait ainsi pratiquement partout dans ce pays il y a moins de cent ans....Tout ça est sans doute un poil simpliste et néglige les ravages de la consanguinité dans ces vallées, pour ne citer qu'eux. N'empêche, la Suisse est un pays qui donne envie de vivre au rythme de sa prodigieusement belle nature...

 

 

DSC_0026   DSC_5233

DSC_2523   IMG_0419

 

 

DSC_2225   IMG_0601

 

DSC_6329

 

DSC_0034   DSC_1165

 

DSC_1101   DSC_z024

 

DSC_2202   DSC_0008

 

DSC_6803   DSC_1190

 

DSC_2016   DSC_2072

 

DSC_1993   DSC_2025

 

DSC_2429   DSC_1093

 

DSC_1225   DSC_1216

 

DSC_1235   DSC_1202

 

DSC_1217   DSC_1221

...merci d'être arrivés jusqu'ici et à bientôt!

 

 

 

 

 

 

Posté par ellemirette à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 avril 2012

JOLIE HELVETIE I

Je vois venir, lentement mais sûrement, la fin de mon -très relatif- exil helvétique. Retour à la vraie vie!

Pour être honnête, la perspective du métro-boulot-dodo ne me réjouit qu'à moitié....il faut toute la nécessité de ne pas perdre contact avec le monde du travail, de retrouver une vie sociale "normale" pour une femme qui a fait un minimum d'études et qui a dans les pattes vingt ans d'investissement professionnel, et même celle de ne pas laisser s'enraciner en soi des conditions de vie trop agréables, pour justifier ce renoncement.

Les circonstances de ces deux ans de vie au pays de la vache milka ont été merveilleuses: une jolie maison en pleine nature, la haute montagne à 30 mn, la possibilité de faire une vraie pause dans le rythme stupidement effréné de nos vies professionnelles ordinaires...que du bonheur!

Genève, ce n'est pas vraiment la Suisse: la ville la plus cosmopolite d'Europe est bien consciente de sa situation privilégiée, et j'ai savouré chaque minute de cette qualité de vie hors du commun, entre le lac, le Jura et les Alpes.

Loin des clichés habituels, je ramènerai le souvenir de personnes ouvertes et accueillantes - fortement influencé par la gentillesse et la bienveillance exceptionnelles de mes voisins et amis Suisses-, celui d'un pays de cocagne qui n'est vraiment riche que depuis relativement peu longtemps, où on prend vraiment bien soin de ce que l'on a (ce n'est qu'un détail, mais le soin apporté par les Suisses à leur jardin -et en particulier à leurs arbres- donne une présence particulièrement belle de la nature dans les villes). 

 

Il va me falloir plusieurs messages pour rendre hommage à cette très agréable tranche de vie.

Celui-ci se concentre sur Veyrier et sur la toute petite grande ville qu'est Genève.

Veyrier, "petit" village de 10 000 habitants qui ressemble pourtant encore vraiment à un petit village, ce qui en fait une version très agréable de ce qu'il faut nommer une "banlieue" Genevoise.

Veyrier se trouve juste au pied du vertigineux Salève, montagne dont la face qui nous surplombe est quasi-verticale, ce qui nous vaut des averses de parapentes aux beaux jours. Pour certains, elle oppresse et fait de l'ombre, elle attrape les nuages qui passent et nous fait un couvercle...pour d'autres- dont je fais partie, elle est une présence magnifique, puissante, elle protège et abrite...

Entre la ville et nous, des champs, des vignes, des vaches....au bout de la rue, le sentier de montagne, la serre d'horticulture à l'ancienne, la ferme maraîchère et les patures pour chevaux....on a vu bien pire comme environnement!

 DSC_0035M   DSC_6563

 DSC_0032   DSC_0024

 DSC_3995       DSC_0082

 DSC_4070   DSC_4611

 DSC_0068      DSC_0025

 IMG_0508   DSC_4027

Quand on laisse cette annexe de ville campagnarde et charmante, Genève est à 10 mn en voiture, et l'ambiance change assez radicalement mais reste tout de même - en surface du moins - agréable et assez nonchalante....Pour la présenter, le jet d'eau est incontournable...pour le reste, seuls quelques détails comptent à mes yeux....

 DSC_z030   DSC_1915

 DSC_6493   DSC_0098

 DSC_4260   DSC_6408

 DSC_6489      DSC_6479

 DSC_1697   DSC_4155

 DSC_4242    DSC_2504

 DSC_0046      DSC_4261

 DSC_0071   DSC_0646

 DSC_0037   DSC_1694

 DSC_6503   DSC_6072

 DSC_2501   DSC_0068

...et voilà! fin de la balade, merci d'etre arrivés jusqu'ici et à bientôt.

 

 

 

 

Posté par ellemirette à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,